Plaisir des yeux !!!

Dimanche soir, en Maurienne le ciel était incroyablement limpide… Le froid nocturne est de retour mais pas de quoi effrayer les amateurs curieux ! En cette saison, le spectacle démarre très tôt. La voie lactée était magnifique!

Comme nous observons tôt dans la soirée, nous pouvons encore profiter des constellations d’été. Au Sud-Ouest vers 18h30, la constellation du Sagittaire était visible. Le triangle d’été est encore là… Novembre oblige, la constellation géante Pégase accompagnait Andromède !

Avec une telle qualité de ciel, j’ai repéré les constellations de la Baleine, des Poissons et même du Lézard… La Baleine et les Poissons nageaient au-dessus de Saint Jean de Maurienne. Malgré la pollution lumineuse qui provient de la vallée, j’ai salué l’étoile Mira de la Baleine très basse sur l’horizon..

Les constellations de La Baleine et des Poissons accompagnées de Jupiter

La constellation du Lézard était au Zénith, j’ai passé un long moment la tête renversée et c’était très inconfortable pour la nuque… Mais à coeur vaillant rien d’impossible 😉

A 20H00, la constellation du Lézard est proche du méridien, en jaune, et au Zénith c’est à dire 90° d’altitude

J’ai également salué l’étoile Fomalhaut située dans la constellation du Poisson Austral… Elle était au dessus des Aiguilles d’Arves… C’est émouvant de percevoir certaines constellations de l’hémisphère sud!

Evidemment, Jupiter et Saturne était au rendez-vous…Vous vous souvenez que pour trouver les planètes, il faut chercher des objets brillants situés sur le chemin emprunté par le soleil dans la journée !

A l’Est vers 19h30, les Pléiades étaient de sortie et annonçaient Mars… qui était encore derrière les arbres… Ce sont les constellations d’hiver qui pointent leurs étoiles 🙂

En ce moment, vers 20h00 on peut voir Mars à l’Est, Jupiter plein Sud et Saturne à l’Est

Cerise sur le gâteau, j’ai également vu 3 étoiles filantes en environ 1heure…

C’était un beau voyage dans l’espace et le temps avec un bilan carbone parfait 🙂

Je vous recommande de profiter du ciel avant le délire des guirlandes qui gâchent le spectacle ! Même dans mes montagnes, le ciel est gâché du 15 décembre au 30 janvier ! L’observation visuelle est très perturbée par ces lumières qui agressent nos yeux et nos télescopes. Si vous êtes amateurs de ces lumières artificielles, au nom des amateurs d’étoiles naturelles, je vous recommande d’éviter les leds blanches et les lumières clignotantes !